Fédération des Aveugles et Amblyopes
 de France
Gard-Lozère

Compte-rendu d'activités

Loisir : Comme un air de côte

Le 01 Juin 2019
Rédigé par : Marine BEAURIEUX

En ce matin du 1er juin, un groupe de 8 membres de notre association, dont 5 personne déficientes visuelles, embarquait pour un petit week-end en montagne. Au menu: randonnées, bons produits et farniente.

Nous avons débuté le week-end par un petit pique-nique à la maison de montagne de Pierre, notre guide de randonnée. Nous avons également pu nous adonner à une cueillette de cerise improvisée. Si 90% des fruits récoltés étaient mangés aussitôt, j’ai quand même pu en rapporter une partie à la maison.

Nous passâmes ensuite l’après-midi à randonner non loin de son habitation, après avoir repris des forces grâce au café gracieusement offert par sa soeur. Cette randonnée fut courte mais intense, car par-delà les pentes, la chaleur était pesante. Mais l’air pur des montagnes et le calme olympien nous a fait le plus grand bien.

En fin de journée, nous avons repris le camion pour gravir davantage les montagnes, jusqu’à nous rendre au point de culminence de 3 départements: Le Gard, l’Hérault ainsi que la Lozère, où se nichait notre abrit du soir. Un petit gite au doux nom d’Air de Côte, au coeur de l’écrin du Parc Naturelle des Cévennes. Pour ma part, il s’agissait de mon second séjour là-bas et je ne boudai pas mon plaisir de revoir les hôtes, d’une gentillesse infinie. Nous y passâmes la nuit, profitâmes des bons mets revigorant, puis nous affrontâmes notre seconde randonnée le lendemain matin. Nous avons d’ailleurs eu deux agréables surprises: la première fut celle du fils de notre hôtesse qui a souhaité se joindre à nous, la seconde celle de découvrir d’étonnantes plantes à notre retour, grâce à des experts en la matière.

Nous prîmes notre dernier repas au gite, toujours aussi exquis, avant de reprendre la route du retour, au cours de laquelle une dernière halte nous attendait. En effet, nous nous arrêtâmes à une coopérative de produits du terroir afin de réaliser quelques achats. J’ai par exemple acheté de la farine de châtaignes, ainsi qu’un jus de pommes dont la délectation ne me lasse pas.

Merci à notre Comité Loisirs pour cette initiative de voyage, à Pierre pour son accompagnement ainsi qu’aux bénévoles qui se sont joints à nous in extremis et qui ont mis du coeur à s’adapter à notre handicap. Le prochain séjour n’attend que nous.