Fédération des Aveugles et Amblyopes
 de France
Gard-Lozère

Centenaire de la Fédération La Fédération des Aveugles et amblyopes de France fête ses 100 ans !
Découvrez toutes les activités proposées par la FAAF Gard-Lozère à cette occasion.

Compte-rendu d'activités

Loisir : Les Vendredis après-midi au siège de la FAAF Gard-Lozère

Le 07 Avril 2017
Rédigé par : Maryline PACE et Marie MELOU

L'équipe du comité Loisirs nous avait concocté un programme varié pour animer les vendredis après midi au siège de l'association. Nous y sommes toujours accueillis chaleureusement par Geneviève, Christiane, Christine, Maurice, et Carole, et avons plaisir à nous retrouver pour des moments de rencontre et de partage. Notre créativité a pu s'exprimer lors des ateliers fabrication de pochettes en feutrine, qui nous ont permis d'échanger sur les techniques de la couture, des fleurs en papier ont rempli un cadre, qui viendra égayer un mur de notre salle de réunion. En alternance avec des après midi gourmandes, nous révisons notre culture grâce à des jeux de société, et nos connaissances en écoutant Francis lors de ces conférences toujours très captivantes.

Nous sommes aussi allés visiter le musée des Beaux Arts, où nous avons été accueillis par une conférencière très intéressante. Après nous avoir expliqué l'historique du musée, elle nous a guidés vers le grand hall, où se trouve la magnifique mosaïque qui représente le mariage d'Adméte et d'Alceste, découverte à Nîmes en 1883.

Nous avons ensuite emprunté un grand escalier et déambulé à travers les différentes salles du musée. Nous nous sommes attardés devant "La Libératé" de Elisabetta Sirani, peintre italienne qui était obligée de signer ses œuvres du nom de son père parce que femme. Une planche tactile en résine a été réalisée pour ce tableau, nous avons pu l'explorer tout en écoutant les explications et anecdotes racontées par notre conférencière. Une planche tactile était également à notre disposition pour "Vénus et Adonis" de Charles Natoire, un peintre nîmois.
Mais pour ma part, j'ai eu davantage de plaisir à parcourir et explorer en tactile les sculptures représentants des cerfs réalisées par Lepere, un sculpteur devenu aveugle.
Nous étions équipé de gants, et avons pu aussi toucher une autre statue : La jeune fille au chevreau de Marcel Courbier, sculpteur nîmois, certaines de ses statues sont aux Jardins de la Fontaine.