Fédération des Aveugles et Amblyopes
 de France
Gard-Lozère

Compte-rendu d'activités

Culture : Voyages en musique grâce à l'Automne Musical de Nîmes J

Le 11 Décembre 2016
Rédigé par : Yvette SENEGAS

e ne suis pas une mélomane avertie, j'apprécie la musique classique qui me permet de m’évader, me reposer et oublier pendant un moment les soucis quotidiens. Par contre, je suis très sensible aux voix et, cette année, dans l’édition 2016 de l’Automne Musical de Nîmes, nous avons été particulièrement gâtés.
J’ai eu la chance de pouvoir profiter de trois concerts très différents mais qui, le temps d’un après-midi, m’ont permis de m’évader. Tout d’abord le concert de bel canto avec une voix de baryton et un soprano qui m’ont enchantée sur les musiques de Mozart, Verdi et Puccini. C’était la première fois que j’assistais à une représentation de ce type et j’étais envoûtée par ces organes si puissants et qui arrivent à faire passer de la gravité, de l’émotion et aussi du rire, lorsqu’au moment du rappel ils se sont mis à miauler comme deux chats qui font la conversation. Moralité : même dans le lyrique on peut se laisser aller !

Le dimanche 20 novembre, direction la Corse pour oublier la grisaille du moment. Ce groupe de chants polyphoniques m’a rappelé mes dernières vacances mais surtout à travers ces mélodies et ces chansons, quel que soit le groupe, on ressent un peuple attaché à ses racines et à sa culture. Des chansons traditionnelles, des instruments peu connus, des rythmes qui se rapprochent de la musique irlandaise et me voilà encore dépaysée. Lorsque je ressors du grand temple où se déroulait le concert il faut quelques minutes pour revenir à la réalité.

Enfin, le 27 novembre le chœur de 45 hommes de Toulon nous ont fait vibrer aux sons des chants liturgiques orthodoxes mais plus que cela,  ils nous ont fait faire un tour de France par des chansons traditionnelles provençales, bretonnes, basques et une chanson dédiée aux réfugiés espagnols m’a particulièrement émue. Le concert s’est terminé par un hommage à Léonard Cohen avec sa chanson Alléluia que tout le public a repris. Ce jour-là les murs du grand temple ont vibré aux sons de ces magnifiques voix masculines.

L’année 2016 est un très bon millésime pour l’Automne Musical de Nîmes et je vous invite à venir profiter de ces moments d’émotion et de plaisir. A l’année prochaine !