Fédération des Aveugles et Amblyopes
 de France
Gard-Lozère

Compte-rendu d'activités

Loisir : Une randonnée à Collorgues

Le 08 Novembre 2015
Rédigé par : Dany Freyssenet

Le 8 novembre à 9 heures 30, nous retrouvons nos amis Nîmois à Collorgues. Un vrai matin d'automne avec du brouillard; ce qui n'empêche pas notre bonne humeur et l'assurance de passer une bonne journée dans la nature.

Collorgues, joli petit village viticole, en pierre qui possède une cave. Une petite montée au départ pour nous mettre en jambes, nous marchons sur un chemin entre les arbres; magnifique feuillage d'automne, rouille, or, et encore un peu de vert. Une odeur de champignons arrive à nos narines. Les conversations s'animent. Nous prenons un chemin mono-trace sans difficulté. Il y a des petits chênes, le sol est jonché de glands. Le chemin s'élargie, nous arrivons sur le bord d'une vigne que nous longeons un peu. Nous sommes sur le chemin qui nous mène à Garrigue Sainte-Eulalie. La rosée fait briller la végétation et donne de beaux reflets à la nature.
Nous rentrons dans un petit bourg, "Garigue Sainte-Eulalie", aux murs de vieilles pierres dans lesquelles poussent des plantes grasses aux feuilles rondes nommées "nombril de vénus". Plus loin, une gargouille surgit du haut d'un mûr. Les rues sont très étroites. Nous découvrons une chapelle de style roman, puis un temple, un grand pigeonnier du 17ème siècle, la place du village, où se trouve un très beau platane qui doit être le bienvenu l'été, puis une fontaine sur une autre place, de belles maisons avec des balcons possédant des garde-corps en pierres sculptés.
Nous descendons par un petit chemin de terre pour nous diriger vers Aubussargues, de chaque côté se trouvent : champs, bosquets, vignes. Puis nous traversons une petite rivière pour reprendre un chemin où nous rencontrons des chasseurs avec leurs chiens. Plus loin nous découvrons une capitelle ronde en pierres recouvertes de mousse, un château renaissance avec ses deux tours, qui a été rénové. Nous rentrons dans Aubussargues, village ancien aux rues étroites, où il y a un beau temple, un puits qui est fermé avec des pierres carrées où ont été installé des pots de fleurs.
Après le pique-nique, nous sommes en garrigue, nous nous dirigeons vers le sanctuaire par un chemin assez large, nous entendons les oiseaux. Ce sanctuaire a été érigé en 1903 par les parents d'une petite fille qui a été guérie par la Vierge. Dans ce village existe un ancien pressoir à olives. Sur le retour, nous découvrons des fleurs roses fuchsia "belles de jours", un églantier dont les fruits s'appellent cynorhodons.
Un grand merci à nos bénévoles et en particulier à Nathalie qui m'a fait une description détaillée de ce qui nous entourait.

A bientôt pour une prochaine rando !