Fédération des Aveugles et Amblyopes
 de France
Gard-Lozère

Compte-rendu d'activités

Culture : Oblomov, au théâtre de Nîmes.

Le 19 Novembre 2014
Rédigé par : Francis LABBE

Ce mercredi 19 novembre, le théâtre Bernadette Lafont recevait rien moins que la Comédie Française. Et, pour une fois, avec une pièce n’appartenant pas au répertoire classique : Oblomov.
Ce nom ne vous dit certainement rien. Son auteur ? Un nommé Gontcharov. Pas très connu, lui non plus !
En fait, «Oblomov» est, au départ, un roman écrit en 1859 et qui remporte en Russie, un très grand succès. Son auteur est remarqué par Dostoïevski et Tolstoï.
Le roman sera adapté pour le théâtre un siècle après.
A Nîmes, nous avons suivi une nouvelle adaptation du roman, due à Volodia Serre qui a également assuré la mise en scène.
Celle-ci est remarquable, avec un jeu de rideaux et de projection d’images servant à évoquer les rêves du héros. Heureusement pour nous, l’audiodescription était à la hauteur du défi.
Le héros, superbement interprété par Guillaume Gallienne, est un personnage complexe qui peut passer pour un paresseux mais, en fait, est plutôt un sage qui recherche une vie calme, réglée, loin de la modernité.
Il va ainsi jusqu’à renoncer à une belle histoire d’amour avec la splendide Olga, superbement interprétée par Raphaèle Bouchard.
Les comédiens ont été excellents.
L’audiodescription, incontournable pour ce type de mise en scène, était parfaite mais pour certains malentendants, il fallait régler le niveau sonore du casque, étant donné les variations de la puissance de la voix des acteurs.
Encore bravo pour l’équipe d’Adèle Brouard pour sa sympathique efficacité et à celle qui a mis au point l’audiodescription.